Avertissement

L'entrée en vigueur de la BAEC (Banque de données des actes de l'Etat civil) pose quelques problèmes. Les autorités fédérales mettent tout en oeuvre pour les résoudre. Les commandes d'actes d'état civil peuvent être introduites mais le délai de délivrance ne peut pour l'instant être assuré. Veuillez nous excuser pour ce contretemps.

Coche verte
Vous êtes ici : Accueil / Actualités / Agir pour une alimentation de qualité et locale dans les cantines scolaires.

Navigation

Actions sur le document

Agir pour une alimentation de qualité et locale dans les cantines scolaires.

Une alimentation saine et locale est incontestablement liée à la qualité de l’espace qui nous entoure et à la manière dont on organise l’usage du territoire.

Ces trois dernières années, la Ville de Liège a mis en place différents projets rencontrant cet objectif : Creafarm (mettre des terrains appartenant à la ville à disposition de maraîchers bio), Court-Circuit (favoriser la vente des produits locaux au cœur de Liège), le P.E.P’s (redévelopper des espaces verts à Liège), Green Deal-Cantines durables… 

Pour preuve que cette volonté se renforce et s’organise pas à pas chaque jour. 

La Ville de Liège et quelques-uns de ses partenaires (CATL, ISOSL, ULiège…) ont déposé auprès de l’Union Européenne, une demande de soutien dans un grand projet de création d’une filière complète de production-transformation-distribution visant la qualité optimale des repas dans les crèches, les écoles et les services publics en général.

Cette filière du producteur au consommateur serait une première en Wallonie. 

Le projet consiste à :

  1. créer une « RÉGIE COMMUNALE AGRICOLE » qui produira une partie des légumes nécessaires aux cuisines publiques ;
  2. créer une « LEGUMERIE », qui est un lieu où les producteurs acheminent les produits frais pour qu’ils soient directement pré-transformés et conditionnés tels que le souhaitent les cuisiniers chargés de concevoir et préparer les repas des collectivités.

Ce dispositif permettra alors aux cuisines de collectivité de Liège de travailler plus systématiquement avec ce qui est produit localement.

Chaque cantine des crèches et des écoles de la Ville de Liège pourra donc être directement fournie en repas cuisinés à partir de légumes frais, de qualité bio et produits à courte distance.

La création d’une « légumerie » est un gros défi financier et organisationnel mais l’enjeu en vaut plus que la peine.
Elle permettra à la Ville de Liège de concrétiser la motion 2018 (« bannir tout perturbateur endocrinien de l’alimentation des enfants ») et de soutenir une demande concrète des acteurs de la Ceinture Aliment-Terre Liégeoise (CATL) qui se sont mis en mouvement depuis 2013 et avec lesquels c’est établie une relation de travail très inspirante.

Cet ambitieux projet permettra également de développer une filière d’emplois locaux.

Afin de concrétiser ce dossier, la Ville de Liège a répondu à l’appel à projets européen U.I.A. - Urban Innovative Action – pour solliciter un soutien de 5 millions d’euros.